Colistine : détection d'un second gène de résistance

12/07/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
Des porcs présentés au SIA en 2016
© S.P.
Colistine : un second gène de résistance a été détecté chez des souches d' E coli en Belgique.

Un second gène de résistance à la colistine a été mis en évidence en Belgique. Mcr-2 est hébergés sur un plasmide présent chez des Escherichia coli hébergés chez des porcs et des bovins. Sa prévalence est, dans le cas des souches d'E.coli résistantes à la colistine d'origine porcine étudiées en Belgique, légèrement supérieure à celle du premier gène de résistance à la colistine, mcr-1. Celui-ci a été détecté pour la première fois en Chine en 2015, et identifié depuis dans environ 32 pays répartis dans les cinq continents. Les protéines produites, MCR-1 et MCR-2, sont identiques à 80%, mais MCR-2 est aussi proche des phosphoétanolamine transférases produites par les bactérie Moraxella osloensis, Enhydrobacter aerosaccus, paenibacillus sophorae et Moraxella catarrhalis. Les analyses phylogénétiques suggèrent que MCR-2 pourrait provenir de M. catarrhalis

Stéphanie Padiolleau

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...