Colistine : détection d'un second gène de résistance

Stéphanie Padiolleau | 12.07.2016 à 17:41:04 |
Des porcs présentés au SIA en 2016
© S.P.

Colistine : un second gène de résistance a été détecté chez des souches d' E coli en Belgique.

Un second gène de résistance à la colistine a été mis en évidence en Belgique. Mcr-2 est hébergés sur un plasmide présent chez des Escherichia coli hébergés chez des porcs et des bovins. Sa prévalence est, dans le cas des souches d'E.coli résistantes à la colistine d'origine porcine étudiées en Belgique, légèrement supérieure à celle du premier gène de résistance à la colistine, mcr-1. Celui-ci a été détecté pour la première fois en Chine en 2015, et identifié depuis dans environ 32 pays répartis dans les cinq continents. Les protéines produites, MCR-1 et MCR-2, sont identiques à 80%, mais MCR-2 est aussi proche des phosphoétanolamine transférases produites par les bactérie Moraxella osloensis, Enhydrobacter aerosaccus, paenibacillus sophorae et Moraxella catarrhalis. Les analyses phylogénétiques suggèrent que MCR-2 pourrait provenir de M. catarrhalis

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...