Antibiotiques et douleur au centre des discussions de RevelNac

Adeline Linsart | 17.06.2016 à 15:44:20 |
contention d'un lapin
© NiDerLander – iStock

L’association s’est réunie pour mettre au point des recommandations sur l’usage des antibiotiques et sur une prise en charge adéquate de la douleur chez les NAC.

Le cinquième comité annuel RevelNAC s'est déroulé du 20 au 22 mai 2016 à Nandy (Seine-et-Marne). Ces trois jours d'échange entre les membres de l'association ont été l'occasion d'aborder des  sujets d'actualité. Un consensus sur les bonnes pratiques en antibiothérapie des NAC a ainsi été rédigé, suite à la parution du décret du 1° avril 2016. En effet, les praticiens soignant des NAC sont confrontés au quotidien à ces nouvelles contraintes réglementaires, car les molécules antibiotiques utilisables avec une marge thérapeutique satisfaisante et disposant de données pharmacologiques et pharmacocinétiques sont restreintes. Les quinolones ont été largement étudiées dans ces espèces et sont citées dans la littérature scientifique comme le traitement de référence de nombreuses infections. Des alternatives existent cependant: la pénicilline G est bien tolérée par voie injectable chez le lapin et chez certains rongeurs, tandis que les tétracyclines peuvent également constituer une approche intéressante lors d'affections respiratoires. La douleur a aussi fait partie des discussions. Son évaluation nécessite au préalable une excellente connaissance éthologique de l'espèce, des signes comportementaux frustes pouvant en fait signifier une douleur importante chez des animaux habitués à masquer leurs symptômes.

Adeline Linsart
3 commentaires
avatar
boubou le 18-06-2016 à 08:56:09
Bonjour, je profite de cet article pour justement poser LA question : on ne peut plus utiliser les quinolones sans antibiogramme et la mycolicine de virbac, chloramphenicole liquide est en voie de suppression, que pouvons nous utiliser à la place? Merci
avatar
Valentine Chamard, Vétérinaire le 20-06-2016 à 09:19:24
Bonjour,
Vous pouvez consulter l'article consacré aux alternatives à l'utilisation des quinolones chez les Nac, paru dans La Semaine Vétérinaire du 6 mai 2016, en cliquant, dans le texte ci-dessus, sur "Des alternatives existent".
avatar
Blum le 20-06-2016 à 15:32:47
... A condition d'être abonné :)
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...