Nutrition des ruminants

Michaella Igoho et Marine Neveux | 16.06.2016 à 14:54:38 |
Congrès SNGTV, vue generale
© Stéphanie Padiolleau

Le thème principal des journées des groupements techniques vétérinaires, du 18 au 20 mai à Nantes (Loire-Atlantique) donnait des clés pour que les praticiens retrouvent les bases physiologiques de l’alimentation des ruminants.

Le raisonnement diagnostique s’appli­que de la même manière en alimentaire qu’en médical : c’est un bon moyen, pour un praticien, de gagner en assurance dans l’abord des troubles d’origine alimentaire. L’alimentation est un sujet phare en médecine équine : les connaissances dans ce domaine se sont affinées ces dernières années et nombre de pathologies peuvent aujourd’hui être associées à des déséquilibres alimentaires. L’atelier de la commission équine de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) a ainsi fait une large place, le 19 mai, à la physiologie digestive, à la pathologie, mais également aux aspects pratiques pour prodiguer des conseils aux détenteurs d’équidés.

Retrouvez l'intégralité de ce cahier en pages 34 à 44 de La Semaine Vétérinaire n°1679 du 17 juin 2016.

Michaella Igoho et Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK