Hiérarchisation des dangers sanitaires chez les NAC

Stephanie Padiolleau | 03.06.2016 à 16:16:21 |
un hamster
© Hölly-wikimedia commons

L'Anses complète la hiérarchisation des maladies animales par celles des NAC et des animaux de zoos, cirques et laboratoires.

Après avoir hiérarchisé les dangers sanitaires chez les animaux de compagnie et les espèces de rente, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) livre sont travail sur les dangers sanitaires des nouveaux animaux de compagnie et des animaux de zoos, de cirque et de laboratoire. Cette hiérarchisation tient compte de la multitude d'espèces concernées ( mammifères, reptiles, rongeurs, oiseaux) mais ne reprend pas les dangers déjà analysés dans le cadre des rapports précédents. 

Chez les rongeurs de compagnie, la teigne se distingue à cause de son caractère zoonotique, et de la fréquence d'un portage sain par les animaux. Les dangers concernant les lagomorphes et les petits carnivores ne sont pas explicités car déjà analysés dans les rapports précédents. En ce qui concerne les animaux de zoos, l'agence souligne que " le fonctionnement de ces établissements limite le risque de diffusion des agents pathogènes et de développement de la plupart des maladies". 

Stephanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK