« Gare à la rage » : une campagne menée par le ministère

Valentine Chamard | 03.06.2016 à 13:36:43 |
campagne
© Ministère de l'agriculture

Le ministère chargé de l’agriculture lance une campagne de sensibilisation et invite chacun à la vigilance vis-à-vis de la rage.

La rage tue encore une personne toutes les dix minutes dans le monde. C'est pour cette raison que le ministère de l’Agriculture lance pour la deuxième année consécutive une campagne de sensibilisation pour rappeler aux voyageurs qu’ils ne doivent pas rapporter d’animaux des pays affectés par la rage. Le ministère y rappelle également les démarches à effectuer avant de voyager à l’étranger avec son animal.

Une campagne pour rappeler les mesures de prévention

Depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été importés en France, alors que la maladie est absente du territoire national, "ce qui n'est pas le cas de très nombreux autres pays". Ces cas étaient tous liés à des animaux contaminés à l’étranger. Le dernier, dû à un chien ramené d’Afrique du Nord, date de 2015. « Pourtant, des moyens existent pour prévenir l’introduction de la maladie en France », rappelle le ministère. « Lors d’un séjour à l’étranger, il est fortement recommandé de ne pas toucher d’animal errant et de ne pas ramener d’animal d’un pays à risque. Un animal ramené illégalement peut être infecté et peut contaminer », poursuit-il. Les autorités rappellent également les démarches nécessaires pour voyager avec un animal de compagnie : prise de contact avec un vétérinaire 4 mois avant le départ, identification de l’animal sur son passeport, mise à jour des vaccins, titrage sérique des anticorps antirabiques pour certains pays, présentation de l’animal aux douanes lors du retour.

Des supports pour les vétérinaires

Les vétérinaires sont en première ligne pour détecter des cas de rage et accompagner les propriétaires d’animaux en matière de prévention. De ce fait, le ministère met à disposition des praticiens des outils, dont un memo.

Valentine Chamard
Sur le même thème
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK