La formation professionnelle continue des libéraux : les nouveaux enjeux

Clarisse Burger | 02.06.2016 à 15:27:14 |
formation, professionnelle, dessin
© MutsMaks - iStock

Davantage de professionnels libéraux ont été pris en charge financièrement en 2015 par leur fonds interprofessionnel de formation. Le secteur de la santé en tête. Un judicieux équilibre financier doit toutefois être maintenu et de nouveaux critères sont à prendre en compte. Explications.

La formation professionnelle est plus que jamais sur le devant de la scène. Les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent faire face à la révolution numérique et à la mondialisation, et mettre en œuvre les nouveaux dispositifs légaux, tels que le compte personnel de formation (CPF) des salariés, utilisable tout au long de leur vie active. Concernant les représentants des professions libérales, l’exercice consiste à maintenir et à élargir les compétences des professionnels, tout en assurant la continuité du financement des formations souhaitées. Pas si simple. La gestion du Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF PL) est basée sur le principe de la mutualisation des collectes et de la solidarité entre professions. En 2015, la contribution à la formation professionnelle (CFP) a été acquittée par environ 500 000 libéraux. « L’exercice est loin d’être aussi simple et impose une gestion rigoureuse et réactive. Il s’agit d’harmoniser les prises en charge de formation entre les secteurs d’activité et de faire preuve de solidarité, tout en tenant compte des spécificités », explique Stéphane Fantuz, président du FIF PL, à l’occasion de sa 2e convention qui s’est tenue à Paris le 25 mai.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 12 et 13
de La Semaine Vétérinaire n°1677 du 3 juin 2016.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK