Bientôt des alternatives au broyage des poussins mâles ?

Nathalie Devos | 02.05.2016 à 15:57:21 |
poussins
© Herhurricane – iStock

Déterminer le sexe des poussins avant leur éclosion permettrait d’éviter une fin atroce à des millions de jeunes mâles.

La plupart des producteurs d'œufs utilisent des souches de poules spécifiques, optimisées pour la ponte. Les poussins mâles de ces espèces n’étant pas adaptés pour la production de viande, de par leur croissance trop lente, n'ont aucune valeur économique pour les industriels et sont donc ‘détruits’ (broyés ou gazés) juste après leur éclosion. Seuls les poussins femelles sont gardés. Ainsi chaque année, ce sont entre 40 et 50 millions de poussins mâles qui sont éliminés chaque année en France. Outre-Rhin, le ministre de l’agriculture, Christian Schmidt, a récemment avancé la fin du broyage des poussins mâles dans les couvoirs en Allemagne en 2017. En Effet, une méthode mise au point par l’université de Leipzig permettrait de déterminer le sexe des poussins dès le troisième jour de leur développement. Cette technique, la spectrométrie, a pour avantage de trier les embryons avant leur éclosion. Le repérage des mâles avant éclosion ne coûterait que 1 à 2 centimes d’euros par œuf. Du côté hexagonal, une entreprise française initialement spécialisée dans la sous-traitance électronique dans l’aviation et l’armement s’est lancée également dans la spectrométrie. Ainsi depuis trois ans, Tronico travaille sur cette technologie. De son côté, l’Organisation CIWF (Compassion in World Farming) préconise l’élevage de races mixtes, à croissance lente, qui permettrait aux mâles d’intégrer la filière viande au lieu d’être broyés ou gazés dès leur 1er jour de vie.

Nathalie Devos
5 commentaires
avatar
Titi le 03-05-2016 à 13:19:45
La fin de ces pratiques barbares, enfin !
avatar
lolo le 05-05-2016 à 22:40:02
dommage j aimai bien les nuggets au mac do
avatar
respectdesanimaux le 10-05-2016 à 21:08:07
Réaction très stupide de la part de Lolo !

Vous voudriez être gazé ou broyé, vous ????

avatar
lolo le 10-05-2016 à 21:24:15
Ah donc les blagues misogynes à mes salariées de sexe feminin j ai plus le droit non plus ... ? On peux plus se marrer. Zut! C etait décidément mieux avant !
avatar
manon le 21-09-2016 à 15:35:58
pauvre poussin
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...