Représentativité patronale : quid des professions libérales

C. Burger | 26.04.2016 à 15:46:39 |
TPE vétérinaire
© Wavebreakmedia - iStock

La réforme de la représentativité patronale est importante pour les TPE et PME. Le mode de calcul du poids des organisations professionnelles fait encore débat.

La réforme de la représentativité patronale est en cours. Celle-ci doit entrer en vigueur l’an prochain. Les organisations patronales dont la confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) et le Medef s’y attellent avant l’examen du texte de projet de loi El Khomri (ou loi Travail) qui débute le 3 mai à l’Assemblée nationale. Quelle solution sera trouvée pour mieux représenter les organisations patronales des professions libérales ? La loi du 5 mars 2014 a défini comment mesurer la représentativité de chaque organisation ou chaque branche professionnelle. Or les organisations patronales, à savoir l’Union nationale des professions libérales (Unapl), l’Union des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
C. Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...