Étude Roy : répartition des catégories d’établissements de soins

Marine Neveux et Marlene Pereira | 21.04.2016 à 14:11:48 |
carte répartition d'établissements de soins
© © L.S.V.

Le cahier des charges des catégories d’établissements de soins contenues dans le nouveau Code de déontologie a évolué, il y a un an, en quatre catégories. Aujourd’hui, quelles sont les tendances de cette répartition, d’après les données de l’annuaire Roy ?

L’arrêté du 13 mars 2015 détaille les exigences des différentes catégories d’établissements de soins vétérinaires contenues dans le nouveau Code de déontologie. Pour certains confrères, cette mise en conformité a été une simple formalité à remplir. D’autres ont dû s’interroger sur la catégorie à adopter. Quant à ceux qui n’ont pas encore renvoyé à l’Ordre leur dénomination, le courrier de relance de ces dernières semaines les a parfois quelque peu agacés… Les confrères disposaient d’un délai d’un an, à partir de la date de publication de l’arrêté, pour répondre à cette obligation.
Si nous comparons aujourd’hui les données 2016 et 2013 de l’annuaire Roy, la tendance globale montre une stabilité dans le nombre de structures et les cabinets médico-chirurgicaux restent très peu nombreux. Pas de révolution, en somme. Des centres de spécialistes font leur apparition, avec la nouvelle dénomination, mais restent rares. Rappel des différentes catégories fixées par l’arrêté.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 48-51 de La Semaine Vétérinaire n° 1671.

Marine Neveux et Marlene Pereira
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK