Un mur pour les TPE et PME frustrées

CRB | 18.04.2016 à 17:30:22 |
TPE vétérinaire
© Wavebreakmedia – iStock

Trois organisations de TPE et PME redoutent le projet de loi Travail et leur faible poids dans le dialogue social.

« La France compte 98 % de petites et moyennes entreprises. Ce sont elles qui créent l’emploi et maintiennent la vie sociale sur tout le territoire. Le gouvernement a décidé de les bâillonner pour dialoguer exclusivement avec les représentants des grandes entreprises. Vous trouvez cela normal, nous non ! » Voici ce que l’on peut lire sur l’affiche créée par les organisations Unapl, Upa et Udes. L’objectif est de défendre leurs besoins spécifiques à l’heure où le projet de loi « Travail » est examiné à l’Assemblée nationale.

Redoutant les nouveaux dispositifs de ce projet de loi El Khomri, ils voient d'un mauvais oeil notamment la primauté de l’accord d’entreprise sur l'accord de branche. Aussi, s’inquiètent-elles de leur faible poids auprès des instances représentatives des entreprises. Ces trois organisations ont créé un site web www.tepepmeendanger.fr où les entrepreneurs peuvent déposer des photos de leur structure et prouver leur mobilisation.

CRB
1 commentaire
avatar
Pierre MAY le 21-04-2016 à 22:03:12
Tout le monde le dit mais rien ne bouge. Si toutes les TPE et PME faisaient la grève des URSSAF , tous ensemble , sans qu'aucun de nous n'ai la trouille parce que tout le monde y sera , là ça va bouger ! Et ce n'est pas une représentation quelconque sur un strapontin à la table des négociations qui fera avancer les choses. On n'a pas le temps de descendre dans la rue non plus , dons utilisons le levier financier. Et ça va faire du bien à nos trésoreries ! Bon il faudra mettre sur un compte bloqué l'équivalent des cotisations mais ça ferait quand même un sacré patacaisse !
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK