Quel réseau de cliniques pour les activités canine et rurale

Lucie Lemonnier | 14.04.2016 à 14:33:19 |
bonshommes, puzzle
© Jrcasas - iStock

Très développés à l’étranger, les réseaux de cliniques vétérinaires n’en sont qu’à leurs balbutiements sur le marché français. Tour d’horizon des opportunités offertes par ces réseaux et des contraintes actuelles des structures canines et rurales.

Loin d’être un long fleuve tranquille, le marché vétérinaire est en perpétuelle évolution. Les réseaux de cliniques, très présents dans les pays anglo-saxons, commencent à se développer sur le marché vétérinaire français. Toutefois, offre-t-on dans l’Hexagone le terreau nécessaire à leur essor ? Dans le contexte socio-économique actuel, les besoins des structures canines et mixtes diffèrent. Le développement possible des réseaux, qui dépend de leur champ d’action, des attentes et des exigences de la clientèle, ne peut être envisagé de la même manière en canine et en rurale.

Retrouvez l'intégralité de ce dossier en pages 40 à 46 de La Semaine Vétérinaire du 15 avril 2016.

Lucie Lemonnier
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK