Les risques du métier

Stéphanie Padiolleau | 24.03.2016 à 16:23:40 |
infographie risque metier veterinaire
© La Semaine Vétérinaire

Une enquête menée par La Semaine Vétérinaire et l’annuaire Roy auprès des praticiens évalue le niveau de risque physique lié à l’exercice : nombre, nature et gravité des blessures faites par des animaux, maladies contractées, agressions, accidents de la route. Un sondage similaire avait été conduit en 1991.

Le constat n’est pas nouveau : exercer la profession vétérinaire comporte un certain nombre de risques. Le sondage mené auprès de 377 confrères le prouve : près de 80 % ont reçu au moins une blessure ayant nécessité des soins durant leur carrière, et 71,5 % au cours des 12 derniers mois. Il y a 25 ans, 85 % indiquaient avoir été blessés au moins une fois durant leur carrière et 53 % au cours des 12 mois précédant l’enquête. La majorité des accidents provoqués par les animaux sont sans gravité, seulement 40 confrères indiquent avoir subi des dommages sévères ayant entraîné une hospitalisation ou un arrêt de travail. Pour 23 d’entre eux, jusqu’à 50 jours d’hospitalisation ont été nécessaires et en moyenne 100 jours d’arrêt de travail (toute l’année dans deux cas). Les confrères citent généralement les morsures de chats, de chiens et les coups de pieds de bovins comme étant la source des dommages les plus importants. Plus de la moitié ont été mordus par un chat.

Retrouvez l'intégralité de ce dossier en pages 40 à 47 de La Semaine Vétérinaire du 25 mars 2016.

Stéphanie Padiolleau
2 commentaires
avatar
Blum le 24-03-2016 à 20:38:22
Je confirme deux morsures sévères de chien : l'une au visage avec reconstruction, l'autre à l'avant-bras en 2008 et 2014. Plusieurs morsures de chats mais heureusement moins graves
avatar
TriVet le 28-03-2016 à 23:19:28
Je ne suis pas sondé, et je confirme avoir réorienter ma vie professionnelle après une grave morsure à l'avant bras droit en 2014. Après la reconstruction plastique et neurologique, on envisage des greffes de tendons. Si vous avez des antécédents de lutte avec les assurances je suis à l'écoute.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK