Les praticiens ont su anticiper

Michaella Igoho | 24.03.2016 à 16:21:58 |
boite, petri
© KatarzynaBialasiewicz - iStock

Au 1er avril, plus de 50 médicaments vétérinaires seront interdits ou restreints à la suite de la publication du décret relatif aux antibiotiques critiques. Parmi les changements : l’antibiogramme est obligatoire et l’examen clinique systématique. Dans la pratique, la profession avait pris les devants.

Le décret relatif aux antibiotiques critiques a été publié, alors que le programme national d’inspection de la pharmacie vétérinaire porte cette année sur les antibiotiques et les ordonnances. Dès le 1er avril, le praticien ne pourra plus utiliser à titre préventif des antibiotiques considérés comme critiques. Seuls les usages curatif ou métaphylaxique seront autorisés mais sous conditions. Leur prescription est soumise à la réalisation d’un examen clinique et à l’obtention de résultats de laboratoire indiquant que la souche bactérienne identifiée n’est sensible qu’à cette substance anti­biotique d’importance critique. L’arrêté qui fixera la liste des antibiotiques visés n’a toujours pas été publié. Mais sans surprise, il contiendra les céphalosporines de troisième et quatrième générations, ainsi que les fluoroquinolones. À ceux-là s’ajoute une exception pour la ciprofloxacine, l’ofloxacine et la norfloxacine, qui seront encore autorisées pour un usage en ophtalmologie des animaux de compagnie et des équidés pour une administration par voie locale. La colistine n’y figure pas.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 10 et 11 de La Semaine Vétérinaire du 25 mars 2016.

Michaella Igoho
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK