Les animaux de compagnie anglais reçoivent couramment des médicaments humains

23/03/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
chat avalant un comprimé
© Elena Oleshko
1,4 million de propriétaires de chats et de chiens britanniques ont donné à leurs animaux des médicaments destinés à l’usage humain lors de l’année écoulée.

La compagnie d’assurance britannique MORE TH>N vient de dévoiler les résultats d’une enquête sur l’automédication des animaux de compagnie, menée auprès de 1000 personnes. 11% des propriétaires ont admis avoir déjà administré des médicaments à usage humain à leurs animaux, ce qui porterait à 1,4 million le nombre de propriétaires britanniques ayant déjà eu recours à cette pratique. Les molécules les plus administrées sont les anti-histaminiques (36 % des cas), le paracétamol (28 %), les pommades antiseptiques (21 %), l’ibuprofène (17 %), et l’aspirine (14 %). Sur les douze derniers mois, ces propriétaires admettent avoir eu recours en moyenne sept fois à l’automédication. Pour 35 % d’entre eux, l’automédication permet d’éviter des frais vétérinaires. 

Ségolène Minster

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Cet ouvrage vous apporte les clés pour devenir acteur de votre image, faites-vous connaître sur la toile, rendez-vous visible et disponible pour vos clients actuels et futurs tout en soignant votre e-réputation. Que vous soyez débutant ou expert en informatique.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...