ESB : un cas confirmé dans les Ardennes

Stéphanie Padiolleau | 23.03.2016 à 17:40:12 |
Une vache Salers dans un pré
© Razvan-iStock

Le laboratoire européen de référence confirme que la vache suspecte est bien atteinte d'ESB.

Le ministère de l’agriculture a indiqué le 21 mars 2016 qu’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) était suspecté dans les Ardennes, dans la région de Réthel. Il s’agit d’une vache de race Salers née en 2011 qui a été testée dans le cadre des analyses prévues à l’équarrissage, sur les bovins morts de plus de 4 ans. Le résultat positif du test, analysé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), est confirmé le 23 mars par le laboratoire européen de référence.

La France était classée «  à risque négligeable » depuis mai 2015, et ce cas lui fait perdre ce statut. Une enquête épidémiologique est lancée, qui devra identifier les bovins potentiellement à risque par filiation, ainsi que les animaux ayant été élevé avec lui, ou en contact, en application des règles de police sanitaire pour l'ESB. 

Stéphanie Padiolleau
2 commentaires
avatar
Manuel le 24-03-2016 à 08:57:56
Bonjour
Merci pour ces informations.
rappelons-nous que, indépendammennt des possibles anomalies d'élevage, il est très vraisemblable que des cas sporadiques sont rencontrés, sachant que l'apparition d'un prion, en dehors de la transmission alimentaire éventuelle, relève d'une mutation aléatoire d'une protéine (il y a quelques années, l'évaluation de cet aléa était de l'ordre de 0 à 5 cas sporadiques par an en France, cheptel de 18 - 19 millions de bovins)
Cependant je suis surpris de lire, dans un article vétérinaire, qu'à propos de l'ESB "... identifier les bovins potentiellement à risque ... ou par contact ...". Cette tournure de phrase suppose une possible contamination par contact direct ; c'est complétement faux, ou bien j'ai loupé un épisode ?
avatar
Danyel le 24-03-2016 à 10:45:54
Bonjour Manuel,
Votre commentaire est très intéressant, pourriez vous m'indiquer de quelle étude/rapport vous tirez ce chiffre sur la mutation aléatoire de la protéine ?
Un grand merci ! Danyel (documentaliste)
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...