Des changements sont à prévoir dès le 1er avril

Michaella Igoho | 17.03.2016 à 13:49:43 |
Vaccin d'un porcelet
© Jevtic – iStock

La publication du décret et de l’arrêté relatifs aux antibiotiques critiques est plus que proche. Elle est en effet prévue au 1er avril prochain, ce qui laisse peu de marge aux praticiens pour adapter leur pratique.

Prévus dans la loi d’avenir d’octobre 2014, le décret et l’arrêté relatifs aux antibiotiques critiques tardent à arriver. Les textes sont à la signature au sein des ministères de l’Agriculture et de la Santé, et l’attente pourrait bien se terminer d’ici le 1er avril. Plusieurs de leurs dispositions sont en phase avec les mesures envisagées par les eurodéputés dans le cadre du projet de texte sur les médicaments vétérinaires.

Les critiques

L’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) publié en septembre dernier avait déjà laissé entrevoir la liste des antibiotiques concernés. Sans surprise, on y retrouve les céphalosporines de 3e et 4e générations, ainsi que les fluoroquinolones, excepté la ciprofloxacine, l’ofloxacine et la norfloxacine, qui seront encore autorisées pour un usage en ophtalmologie des animaux de compagnie et des équidés, pour une administration par voie locale. La colistine n’y figure pas. La prochaine mise à jour de l’avis de l’Anses et de l’Agence européenne des médicaments (EMA) permettra de connaître le sort définitif de cet antibiotique.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 12 de La Semaine Vétérinaire n° 1666.

Michaella Igoho
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK