Gaston Ramon (1886-1963), un grand biologiste alforien

09/03/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
Buste de Gaston Ramon restauré en 2015 et repositionné devant le bâtiment Brion
© Jean-Paul Mialot
Né dans l’Yonne le 3 septembre 1886, il étudie à l’école vétérinaire d’Alfort de 1906 à 1910 puis commence sa carrière de biologiste à l’annexe de Garches de l’Institut Pasteur où il travaille à la production de sérums antitétanique, antidiphtérique et antigangréneux.

Ce poste, il l’a obtenu grâce à Vallée qui le présenta à Emile Roux. Il utilise alors le formol pour la conservation des immunosérums, puisqu’il avait appris ce rôle du formol dans la conservation du lait à l’EnvA. Au cours de cette période de la première guerre mondiale, les besoins en sérums pour les chevaux étaient énormes. Il obtient alors la création d’un laboratoire à Garches et met au point un procédé de purification des sérums puis une méthode de titrage in vitro de l’anatoxine diphtérique qui, en 1923, devient un mode de vaccination classique. Il fera de même pour l’anatoxine tétanique.

Découvrez son parcours et sa contribution à La Vétérinaire sur le Blog dédié aux 250 ans de l’EnvA.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...