Gaston Ramon (1886-1963), un grand biologiste alforien

09.03.2016 à 17:26:59 |
Buste de Gaston Ramon restauré en 2015 et repositionné devant le bâtiment Brion
© Jean-Paul Mialot

Né dans l’Yonne le 3 septembre 1886, il étudie à l’école vétérinaire d’Alfort de 1906 à 1910 puis commence sa carrière de biologiste à l’annexe de Garches de l’Institut Pasteur où il travaille à la production de sérums antitétanique, antidiphtérique et antigangréneux.

Ce poste, il l’a obtenu grâce à Vallée qui le présenta à Emile Roux. Il utilise alors le formol pour la conservation des immunosérums, puisqu’il avait appris ce rôle du formol dans la conservation du lait à l’EnvA. Au cours de cette période de la première guerre mondiale, les besoins en sérums pour les chevaux étaient énormes. Il obtient alors la création d’un laboratoire à Garches et met au point un procédé de purification des sérums puis une méthode de titrage in vitro de l’anatoxine diphtérique qui, en 1923, devient un mode de vaccination classique. Il fera de même pour l’anatoxine tétanique.

Découvrez son parcours et sa contribution à La Vétérinaire sur le Blog dédié aux 250 ans de l’EnvA.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK