Le FN lance un nouveau collectif sur la protection animale

07.03.2016 à 18:21:36 |
Marine Le Pen
© EdStock - iStock

Effet d’annonce alors que bien des politiques, toutes couleurs confondues, ont pu caresser dans le sens du poil (ou pas …) animaux, voire agriculteurs ces derniers jours lors du salon de l’Agriculture ?

La politique s’intéresse à l’animal, ce n’est pas vraiment nouveau. Plusieurs collectifs en faveur des animaux, ou propositions de Loi (issues de multiples courants politiques) reviennent régulièrement sur le devant de la scène. Le sujet concerne les citoyens, et recueille régulièrement diverses initiatives, ou du moins promesses, plus prolixes en période de pré campagne électorale. 

Ce lundi, c'est le Front National qui veut faire le buzz en lançant le collectif « Belaud – Argos » en faveur de la protection animale (le nom Belaud fait référence au chat du poète Joachim du Bellay, et celui d’Argos au chien d’Ulysse dans l’Odyssée d’Homère). Ce collectif est présidé par l’eurodéputée Sophie Montel. « Ce collectif permettra de faire entrer pleinement la question de la place des animaux en France dans le champ politique » explique Marine Le Pen sur les réseaux. 

Le collectif vise « à formuler des propositions pour nourrir le programme présidentiel de 2017 de Marine Le Pen, celle-ci laissant ouverte pour l'instant la question du gavage des oies et des canards ou la corrida » explique le communiqué de l’AFP de ce 7 mars.
"Il n'y aura aucun sujet tabou", a déclaré Sophie Montel, citant comme objet de propositions futures "la corrida, le gavage des oies et des canards, la chasse", et demandant d'ores et déjà "l'obligation d'étourdissement avec la saignée des animaux" dans les abattoirs, la fin des "fermes-usines", des "méthodes de substitution afin d'en finir le plus possible avec l'expérimentation animale", etc. explique l’AFP suite à la conférence de presse de l’eurodéputée FN. Marine Le Pen a aussi pointé le minerai de viande et les fermes usines. 

1 commentaire
avatar
pb64 le 09-03-2016 à 03:48:39
Grossière tentative de récupération politique d'un mouvement sociétal profond: c'est bien le comble de voir ce parti aux "valeurs" archi-conservatrices envisager de s'opposer à pratiques (corrida, chasse, gavage, etc...) usuellement défendues au nom de la tradition..

Malheureusement, cela ne va faire que brouiller un peu plus les débats sur ces sujets sensibles et médiatisés depuis que la société civile s'en est emparés.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...