Des pédales qui font baisser vos impôts

Michaella IGOHO | 12.02.2016 à 17:30:31 |
Indemnité kilométrique
© Chalabala – iStock

Le décret relatif à l'indemnité kilométrique vélo est paru au Journal officiel. Ce dispositif ne concerne que les employeurs privés et fixe l'indemnité à 25 centimes d'€/km.

Le décret portant sur l'indemnité kilométrique vélo est paru ce vendredi 12 février au Journal officiel. Ce dispositif facultatif a été voté par l’Assemblée nationale en août dernier. Il permet aux salariés du secteur privé qui se rendent sur leur lieu de travail de percevoir un remboursement de 25 centimes d’euro par kilomètre.

Cette indemnité est versée par l’employeur afin de prendre en charge tout ou partie de frais engagés par un salarié pour se déplacer à vélo ou vélo à assistance électrique pour les trajets de rabattement entre leur résidence habituelle et les arrêts de transport public (par exemple vers la gare ou un arrêt de bus).

Elle peut être cumulée avec la prise en charge des abonnements de transport collectif ou de service public de location de vélo, à condition que ces abonnements ne permettent pas d'effectuer ces mêmes trajets. A titre d'exemple, si un salarié habitant à 10km de son lieu de travail, souhaite s’y rendre en vélo, il pourrait percevoir 2,5€/jour (10x0,25) soit 25€ par semaine.

La participation de l'employeur à l'indemnité vélo est exonérée des cotisations sociales versées sur l'indemnité kilométrique du salarié, dans la limite de 200 euros par an et par salarié.

 

 

Michaella IGOHO
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK