Le vétérinaire et le bien-être animal

Marine Neveux | 28.01.2016 à 11:08:26 |
Chien triste
© Ngothyeaun – IStock

Le rôle du vétérinaire en matière de bien-être animal est certain de par son expertise et son approche, centrées sur l’animal, qui s’appuient aussi sur une vision globale de chaque situation. Cette thématique progresse plus collectivement, même si les initiatives individuelles des confrères sont déjà nombreuses dans l’intimité de la consultation. Pour la première fois, le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires a consacré un colloque sur le sujet, le 24 novembre dernier au Sénat.

Longtemps le sujet du bien-être animal a été renvoyé à la conscience personnelle des praticiens. Les discussions autour du « Vétérinaire, professionnel garant du bien-être animal », mi-novembre au Palais du Luxembourg, ont mis en exergue les évolutions et les fondamentaux. « Les propriétaires d’animaux font confiance aux praticiens vétérinaires dont ils apprécient le pragmatisme et l’expertise », a rappelé Michel Baussier (A 75), président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV).
La situation évolue et des mouvements plus collectifs aimantent les confrères au sein d’associations, de groupes de réflexion, etc. Le débat sur la bientraitance animale ne peut plus être occulté, tant l’opinion publique y est sensible. Des incendies médiatiques le remettent aussi régulièrement sur le devant de la scène.
En outre, depuis la parution du nouveau Code de déontologie et la réforme de l’Ordre, ce dernier a dorénavant la possibilité de participer à toute action améliorant la santé publique et animale, notamment pour le bien-être. Le Code de déontologie rappelle aussi clairement l’implication du vétérinaire dans cette démarche.
Avec le colloque du 24 novembre 2015, qui constitue une première pour le CNOV, l’Ordre a aussi appelé à réfléchir et à débattre sur le rôle propre du vétérinaire en tant qu’expert du bien-être animal.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 34-39 de La Semaine Vétérinaire n° 1659.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK