L’Unapl déçue par le plan d’urgence pour l’emploi

Clarisse Burger | 25.01.2016 à 18:26:59 |
Un cabinet vétérinaire
© DR

L’Unapl aurait voulu un plan d’urgence pour l’emploi plus satisfaisant pour les petites structures, souffrant d’un « coût du travail record ».

L’Union nationale des professions libérales (Unapl) et l’Union professionnelle artisanale (UPA) considèrent que le plan d’urgence pour l’emploi présenté le 18 janvier par François Hollande « ne répond pas aux attentes de leurs entreprises ». Pour ces deux organisations représentant les petites structures de moins de 50 salariés, la baisse du coût du travail est essentielle. Les mesures annoncées par le gouvernement, telles que la prime à l’embauche de salariés (payés au SMIC ou à 1,3 du SMIC) et le basculement du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) en allègement de cotisations sociales pour les libéraux et les artisans, ne les satisfont pas. C’est loin d’être pas suffisant selon l’Unapl : « Deux mesures permettraient de libérer le potentiel de la création d’emploi des artisans et professionnels libéraux : une baisse immédiate et pérenne des charges sociales ainsi que des règles de concurrence équitables ». Autre point qui fâche l’organisation représentante, la rigidité des contrats en apprentissage et en alternance qui bloque les employeurs de petites entreprises. Enfin, les professionnels libéraux réglementés craignent la suppression de la qualification pour exercer certains métiers.

De son côté, François Asselin à la tête de la CGPME apprécie la pérennisation du dispositif du CICE. Il voit aussi d’un bon œil le plafonnement des indemnités prud’homales de licenciement, pouvant ainsi protéger une très petite entreprise incapable de payer la sanction financière.

Pour en savoir plus : lire notre article dans le prochain numéro de la Semaine vétérinaire (n°1659)

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...