Chiots éprouvettes : retour sur cette première mondiale

29.12.2015 à 08:10:04 |
intervention chirurgicale
© istock

La faculté vétérinaire de Cornell (New-York) a annoncé la naissance de 7 chiots par fécondation in vitro le 9 décembre dernier. Une première qui révolutionne la recherche vétérinaire en reproduction.

En effet, si la technique est relativement commune chez l’homme, elle se heurtait à des échecs depuis des décennies dans l’espèce canine où la maturation ovocytaire est délicate ; il a donc fallu en maitriser les étapes, de même que celle de la capacitation des spermatozoïdes.
Contrairement aux autres mammifères, les chiennes ovulent un ovocyte primaire (I), qui atteint la métaphase II au jour 4 à 5 après le pic de LH (hormone lutéinisante). Les chercheurs ont observé que c’est seulement au jour 6 du cycle que les ovocytes sont capables d’être fécondés. Ils ont donc choisi d’effectuer la FIV à J6 des ovocytes.
Du côté des gamètes mâles, le milieu utilisé précédemment pour permettre la capacitation des spermatozoïdes excluait le magnésium parce qu’il retardait l’exocytose spontanée de l’acrosome. Les chercheurs ont trouvé que le magnésium favorisait d’hyperactivation des spermatozoïdes et la possibilité à subir l’exocytose induite de l’acrosome. Ils ont donc revu le milieu dans ce sens.

Le taux de fécondation (sur 146 ovocytes) a été de 78%. Au total, ce sont 19 embryons cryopréservés issus d’une FIV qui ont été transférés dans l’oviducte de la chienne receveuse. Ainsi, 7 chiots sont nés par césarienne, croisés de Beagle, Labrador, et Cocker spaniel (plusieurs mères et pères ont été utilisés).
Ces recherches ouvrent des perspectives en pathologie comparée, comme des maladies héréditaires existent dans l’espèce canine, avec des similitudes de celles chez l’homme. Cela ouvre aussi des espoirs de préservation des gamètes des espèces de canidés en danger.

M.N.

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK