FCO : écarter l’hypothèse de fièvre aphteuse

17/12/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
carte représentant les zones réglementées en jaune, et les foyers en bleu
©
La DGAL rappelle qu’il est important d’écarter l’hypothèse de la fièvre aphteuse en cas de suspicion clinique de FCO.

Les deux instructions techniques concernant la fièvre catarrhale ovine (FCO)publiées au journal officiel concernent les modalités de gestion des suspicions et de la surveillance, en métropole comme en Corse.

Comme les signes cliniques de FCO sont proches de ceux de la fièvre aphteuse, la DGAL rappelle l’importance d’écarter cette dernière dans le diagnostic, d’autant que cette maladie circule de nouveau en Afrique du Nord. 

Par ailleurs, une partie des doses vaccinales initialement réservées pour les départements en zone indemne sera redistribuée. 789800 doses vont ainsi être réattribuées aux départements situés en zone réglementée, au prorata du nombre de bovins présents avec majoration de 10% pour ceux où des foyers sont confirmés. La DGAL indique qu’un stock de vaccins sera disponible fin janvier, qui permettra de vacciner 1 million d’ovins ou 500 000 bovins supplémentaires, et que 3,5 millions de doses seront fournies par Merial d’ici fin février 2016.

Le 10 décembre 2015, 128 foyers de FCO sont comptabilisés, dont seulement 11 après une suspicion clinique. 79 foyers ont été détectés lors de contrôles préalables aux mouvements d’animaux. 

Stephanie Padiolleau

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...