Un test génétique pour le dysraphisme spinal chez le braque de Weimar

08/12/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
braque de weimar
© © bit245 - iStock
Le laboratoire Antagene lance un nouveau test de dépistage.

Antagene, en collaboration avec Catherine Escriou (service de neurologie de Vetagro Sup) a développé le test SD (pour spinal dysraphism) chez le braque de Weimar. En France, 9% des individus de la race seraient porteurs. Cette maladie héréditaire, due à une malformation de la moelle épinière, s'exprime dès la mise en place de la marche vers 3 semaines. Elle se manifeste par des troubles de la motricité, de l’équilibre et de la coordination motrice sur les membres postérieurs, associés à des déficits de la proprioception. Des symptômes plus spécifiques fortement évocateurs sont le « bunny hoping » sur les membres postérieurs (démarche en « saut de lapin », symétrique, correspondant à l’utilisation simultanée des membres postérieurs) ainsi que la présence d’un réflexe de flexion bilatéral (le fait de pincer une patte engendre la flexion des deux membres).

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...