L'UNAPL veut davantage de soutien du gouvernement

Clarisse Burger | 23.11.2015 à 18:05:55 |
salle de chirurgie avec praticiens
© DR

Les professions libérales devant appréhender la transition numérique et un marché concurrentiel, rappelleront lors de leur 23 ème congrès leur poids dans l'économie française.

L'Union nationale des professions libérales (Unapl) qui se réunira en congrès national vendredi prochain à Paris, veut démontrer que les professionnels libéraux, sauront s'adapter aux évolutions économiques du pays et à la transition numérique.

Après une année 2014 mouvementée, alors que le gouvernement souhaitait déréguler leur secteur d'activités, l'Unapl demande "un soutien actif des pouvoirs publics". Elle considère qu'avec "l'émergence du numérique, il faudra envisager de nouvelles réglementations pour protéger les consommateurs et écarter le risque de précarisation des professions du secteur". Les représentants de l'Unapl comptent bien se faire entendre auprès de Myriam El Khomri, ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et d'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, qui devraient participer à ce congrès. A suivre ...

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK