« Anesthésiste, un métier en développement, plébiscité par les clients »

Propos recueillis par Charlotte Devaux | 19.11.2015 à 11:41:26 |
Portrait de Karine Portier
© Karine Portier

Karine Portier, diplômée du Collège européen d’anesthésie et d’analgésie vétérinaire (ECVAA), préside le comité organisateur du prochain congrès de l’association des vétérinaires anesthésistes, qui se déroulera en avril 2016 à Lyon. Elle nous fait part des évolutions récentes de la discipline.

Quelle est l’évolution du métier d’anesthésiste en France ?
En France, le métier d’anesthésiste tend à se développer. L’école vétérinaire de Lyon est l’une des premières à avoir reçu une accréditation pour former des résidents du collège européen. La première résidente est entrée en 2012 et vient de finir son cursus. Depuis, une seconde résidence a été créée à l’école d’Alfort et une autre en partenariat entre Nantes et Lyon. Aujourd’hui, des vétérinaires français diplômés du collège européen d’anesthésie exercent déjà exclusivement cette activité dans des cliniques privées en France.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 18 de La Semaine Vétérinaire n° 1651.

Propos recueillis par Charlotte Devaux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK