Des contrôles bientôt multipliés par 5 au PIF de Dunkerque

Nathalie Devos | 30.10.2015 à 15:51:05 |
entrepôt poissons
© YakubovAlim – iStock

Le nouveau poste d’inspection frontalier de Dunkerque, récemment inauguré, permettra de contrôler 5000 lots par an.

Le nouveau poste d’inspection frontalier (Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire aux frontières PIF/SIVEP), situé au Port Ouest de Dunkerque, a été officiellement inauguré ce mois-ci. Outil indispensable pour toute entreprise qui importe des produits d’origine animale ou végétale, le nouveau PIF/SIVEP de Dunkerque, le troisième créé en France (après Roissy et Le Havre) aura nécessité 2 millions d’euros d’investissement. Placée sous l’autorité directe du SIVEP central du Ministère de l’Agriculture, cette structure regroupe les compétences vétérinaires et phytosanitaires et permet l’optimisation et l’amélioration du service aux importateurs ainsi que l’harmonisation des contrôles. Elle permettra le contrôle de 5000 lots par an, contre 1000 actuellement. Le PIF/SIVEP de Dunkerque est agréé pour effectuer les contrôles sur les produits d’origine animale destinés à la consommation humaine (congelés, réfrigérés et à température ambiante), les produits d’origine animale destinés à l’alimentation animale,  les produits d’origine végétale destinés à l’alimentation animale, et les végétaux et produits végétaux, dont le bois. 

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK