Myopathie atypique : appel à la vigilance

12.10.2015 à 06:43:03 |
© istock-catscandotcom

En cette saison d’automne à risque, les chevaux sont exposés à la survenue de la myopathie atypique, dont la toxine responsable est présente dans les graines de certains érables.

Le Réseau d’épidémiosurveillance des pathologies équines (Respe) et l'Atypical myopathy alert group (amag) en appellent ainsi à la vigilance. La toxine responsable de la myopathie atypique est présente dans les graines de certains érables dont l'Acer pseudoplatanus (érable sycomore). Il est donc primordial d'éviter que les chevaux les ingèrent.
Le respe a enregistré des cas d'un syndrome diarrhéique et hémorragique chez des équidés vivant au pré. Les signes cliniques décrits sont des diarrhées hémorragiques sans signes d’appel, une forte déshydratation, des muqueuses pâles et sèches et le décès des animaux en quelques heures après le début des symptômes. La cause fortement suspectée serait les glands du chêne tombés au sol en abondance avec les vents violents des dernières semaines. Le Respe invite à déclarer les équidés présentant ce syndrome.

Source : Respe

A lire aussi :
La myopathie atypique. La Semaine Vétérinaire n°1623 du 27 mars 2015

4 commentaires
avatar
jade le 14-10-2015 à 14:14:13
Bonjour,
Vous dites chevaux vivant au pré....c'est à dire sans rentrer aux écuries....!
Il y a des érables chez moi voisins (un château) impossible de les couper.
Mes chevaux sortent en pâture la journée mais sont rentrés la nuit en automne et hivers...l les risques sont ils les même ???
Merci
avatar
PERSEA le 15-10-2015 à 14:43:13
Oui c'est l'ingestion diurne ou nocturne des samares d'Erable sycomore ou au printemps des cotylédons qui sont susceptibles dans certaines conditions de contenir de l'hypoglycine A et de favoriser l'émergence de cette myoglobinurie.

Tous des Erables (Acer spp) ne sont pas équivalents en matière de risque. Le campestre par exemple ne semble pas toxique et le rouge (Acer rubrum plutôt nord américain possède une autre toxicité).
avatar
Eve le 16-10-2015 à 13:14:53
Quel risque pour les autres érables?
avatar
PERSEA le 16-10-2015 à 13:30:50
Acer rubrum provoque une anémie hémolytique mais comme disent nos confrères de la belle province en Acadie ou en Ontario tout érable à feuille rouge n'est pas un Acer rubrum (l'érable rouge du Japon est un Acer palmatum). Le mécanisme est inconnu mais on suspecte fortement un acide gallique de fragilser les hématies un peu comme les dérivés soufrés des Allium (Ail oignon ciboulette poireau, ...) sur les hématies canines.

Acer negundo est fortement suspecté aux USA et en Europe de provoquer la myoglobinurie et il convient d'être vigilant en attendant les résultats à venir des enquêtes sur les teneurs en hypoglycine A des différentes espèces de Acer.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK