Nouvelle baisse des ventes des antibiotiques au 2ème trimestre 2015

Michaella IGOHO | 25.09.2015 à 18:03:57 |
Usage vaccin
© Thiprot - IStock

L’AIEMV* a publié les données du second trimestre 2015 relatives aux ventes de produits commercialisés par les ayants droit adhérents. Les ventes des antibiotiques continuent de s'effondrer.

Pour le deuxième semestre consécutif, les ventes des antibiotiques vétérinaires sont en baisse au deuxième trimestre 2015. De plus de 4 % par rapport au 1er trimestre 2014 pour les antibiotiques injectables (baisse de -37,94% en 2014 et de -42 ,21% en 2015) et d’un peu plus de 3% pour les antibiotiques oraux (baisse de -40,15% en 2014 et de -43,18% en 2015). 

Au second trimestre 2015, une baisse importante des ventes d’antibiotiques est constatée chez les volailles (-56,34%) et chez les porcs (près de -45%). Une chute moins marquée se constate chez les animaux de compagnie dont les ventes ont décliné de -18,17% pour les antibiotiques injectables et de -27,25% pour les antibiotiques oraux. Chez les ruminants, de – 39,97% pour les injectables et de -35,36% pour les antibiotiques oraux.

Bien que ces chiffres ne concernent uniquement que les ventes d’antibiotiques, cette tendance va dans le sens de l’engagement du gouvernement qui vise à réduire de 25% la consommation d’antibiotiques d’ici à la fin 2016.

A noter que les ventes des vaccins stagnent au second trimestre 2015 avec une faible hausse de 0,26%. 

Les chiffres sont présentés par l’A.I.E.M.V. (Association Interprofessionnelle d’Étude du Médicament Vétérinaire) qui réalise des statistiques et des études sur les ventes de produits commercialisés par les ayants droit adhérents : laboratoires et distributeurs.

Les produits pris en compte sont :

Les médicaments vétérinaires (produits soumis à A.M.M.) et les produits de santé animale hors A.M.M. = produits d’hygiène, suppléments nutritionnels, aliments animaux de compagnie (Petfood), parapharmacie vétérinaire… Les quantités commercialisées (y compris les produits gratuits) dans le circuit des ayants droit du médicament vétérinaire sont déclarées à l’A.I.E.M.V., puis valorisées selon un tarif conventionnel. Les chiffres obtenus ne reflètent pas les chiffres d’affaire réels, mais fournissent une très bonne indication des quantités consommées, des tendances et des évolutions du marché France (DOM-TOM compris). Les statistiques de l'A.I.E.M.V. reprennent les ventes de ses adhérents et ne sont donc pas exhaustives. En complément, il s’agit des statistiques d’achats des ayants droit qui ne présagent pas des délivrances aux utilisateurs.

Michaella IGOHO
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK