La contention des chevaux selon le genre du praticien

24/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Une femme vétérinaire soignant un cheval
© Rosette Jordaan - IStock

Le cheval est un animal craintif et puissant qui peut avoir des réactions violentes de défense ou de fuite. Soigner un cheval ne peut s’envisager sans un minimum de contention physique. Auparavant, seuls les hommes forts pouvaient maîtriser ces animaux et réaliser les actes vétérinaires courants. La féminisation de la profession prouve désormais le contraire.

Aujourd’hui, il apparaît que les femmes sont plus que majoritaires au sein des écoles vétérinaires. En 2014, elles représentaient 46,1 % des vétérinaires en activité. Le secteur équin a également été gagné par cette tendance, avec 40,5 % de femmes. Ce qui conduit à s’interroger sur la façon dont ces praticiennes abordent la contention du cheval et, ayant un gabarit inférieur à leurs confrères masculins, sur les difficultés éventuelles rencontrées dans l’exercice de leur métier.
L’étude réalisée pour une thèse, sur la base des résultats de l’enquête de l’annuaire Roy, confirme la différence entre les hommes et les femmes sur deux grands points :
- le gabarit (taille et poids) : les femmes ont significativement un gabarit inférieur aux hommes ;
- l’expérience (représentée par l’année de sortie d’école et les années de pratique en médecine vétérinaire équine) : la féminisation de la profession étant récente, les femmes ont moins d’années de pratique que les hommes.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 44-49 de La Semaine Vétérinaire n° 1643.

Sandy Chedevergne

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Cet ouvrage vous apporte les clés pour devenir acteur de votre image, faites-vous connaître sur la toile, rendez-vous visible et disponible pour vos clients actuels et futurs tout en soignant votre e-réputation. Que vous soyez débutant ou expert en informatique.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...