Des travaux sur le FIV et la PIF récompensés

Valentine Chamard | 23.09.2015 à 10:23:57 |
Les lauréats du prix Amysa 2015
© iCatCare

Les noms des lauréats du prix Amysa 2015 (ABCD and Merial Young Scientist Award), qui récompense les travaux de recherche d’un jeune chercheur en médecine féline, viennent d’être dévoilés.

Paweł Bęczkowski, de l’Université de Glasgow (Royaume-Uni), a été récompensé pour ses travaux sur le virus de l’immunodéficience féline (FIV). Il s’est intéressé aux raisons pour lesquelles certains chats porteurs ne développent pas la maladie alors que d’autres si. Ses études montrent que le support de la pathogénicité pourrait reposer sur un gène codant pour une protéine de l’enveloppe virale. Emily Porter, de l’Université de Bristol (Royaume-Uni), s’est quant à elle intéressée au lien entre le génotype du coronavirus félin (FCoV) et le développement de la péritonite infectieuse féline (PIF). Le séquençage complet du génome viral révèle des mutations spécifiques qui pourraient contribuer au développement de la maladie. La cérémonie de récompense a eu lieu le 2 juillet dernier à Porto (Portugal), à l’occasion du congrès de l’International Society of Feline Medicine, organisé par International Cat Care.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK