La loi Macron créerait 0,3 point de croissance d'ici à 2020

Clarisse burger | 21.09.2015 à 16:12:51 |
Emmanuel Macron
© DR

Selon l’OCDE, la mise en œuvre de la loi Macron avec d’autres réformes pourrait stimuler la croissance de la France.

Tout de même un tout petit peu de croissance en vue... L’impact de certaines mesures de la loi Macron serait favorable à la croissance économique de la France. C’est que décrit une nouvelle étude réalisée par l’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Son secrétaire général Angel Gurria a remis vendredi dernier cette note d’évaluation au ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Cinq groupes de mesures de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques qui ont été quantifiées par l’OCDE, devraient générer 0,3 point de croissance supplémentaire par an, d'ici à cinq ans, et 0,4 point à un horizon de dix ans. Ces mesures comprennent la réforme des professions réglementées, l’ouverture des commerces le dimanche, la simplification des plans de sauvegarde de l’emploi et la réforme du permis de conduire.

Angel Gurria  profite de ce rendez-vous dans les locaux de l’OCDE, avec le ministre de l’Economie, pour conseiller le gouvernement français de « continuer les réformes structurelles…" et "d’adapter les réglementations aux nouvelles formes d’entrepreneuriat et aux nouvelles technologies ».

Est-ce suffisant ?  Les réformes relatives aux entreprises (crédit d’impôt compétitivité emploi ou CICE, pacte de responsabilité, etc.) appliquées « efficacement », notamment « en augmentant la confiance des entreprises et des ménages » pourraient, toujours selon l’OCDE, générer une hausse du PIB (produit intérieur brut) de 1,6% à un horizon de 5 ans et de 3,7% à un horizon de dix ans. L’OCDE attend même davantage avec la réforme du Code du travail, la formation professionnelle et celle de l’économie numérique. Ces chiffres publiés par les experts de l’OCDE sont proches de ceux évalués l’an dernier à quasiment la même période.

Lire la suite dans notre prochain numéro 1643 de la Semaine vétérinaire, publié la 26 septembre 2015

 

Clarisse burger
2 commentaires
avatar
fizou le 22-09-2015 à 15:46:57
Je m'en fout pas mal que l'économie française croisse de 0,1 ou 2%. Ce qui m'intéresse c'est que mon revenu de vétérinaire augmente durablement. Ou au minimum qu'à revenu et travail égal, j'arrête de de gagner moins suite aux diverses augmentations de charges et d'impôts.
avatar
erasmus le 25-09-2015 à 17:53:07
Les études indépendantes sur la croissance française (croissance moyenne de 0,4% en 2014 dans l'hexagone) et sur l'impact des mesures gouvernementales relatives aux petites et moyennes entreprises, sont toujours intéressantes.
Autre point intéressant à suivre : les baisses de charges et les crédit d'impôt existants profitent-ils aux TPE et PME.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK