La césarienne programmée du chien, une demande des éleveurs en croissance

17/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Vétérinaire pratiquant une césarienne sur une chienne
© FR09000/Istock

Alors que la césarienne réalisée en urgence reste associée à un risque de mortalité pour la mère et sa portée, les éleveurs sont de plus en plus demandeurs d’une délivrance programmée, plus sûre et confortable.

La pratique des césariennes programmées est vouée à se développer dans les structures canines qui comptent des éleveurs dans leur clientèle. « Les éleveurs doivent faire face à une concurrence féroce, en particulier du Bon Coin », témoigne Emilie Rosset, diplomate ECAR et praticienne au centre d'Etude et de Recherche en Reproduction et Elevage des Carnivores (CERREC) de VetAgroSup. « Le moindre chiot mort entraine un manque à gagner. Or, la césarienne programmée permet d’obtenir des résultats équivalents à une mise-bas eutocique. En pratique, les éleveurs nous sollicitent quand ils ont déjà eu des problèmes de mortinatalité ou dans les races à risque ».

Article extrait de La Semaine Vétérinaire du 18/09/15, p 22

Valentine Chamard

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...