Grossesse : quel statut pour les femmes, salarié ou libéral ?

Deborah Culang, Nadia Haddad | 17.09.2015 à 15:49:44 |
Infographie sur la grossesse des vétérinaires
© La Semaine Vétérinaire/Istock

La féminisation de la profession vétérinaire est très marquée en France et en Europe depuis une vingtaine d’années. Ce métier est traditionnellement exercé en libéral, mais le salariat est aussi pratiqué. La problématique de l’organisation et de la gestion du travail amène les consœurs à s’interroger sur les conditions d’une grossesse en harmonie avec leur activité (prise en charge, congé maternité, remplacement, etc.). Une étude a comparé les situations.

Actuellement, vaut-il mieux exercer en tant que salariée ou en tant que libéral pendant la grossesse, pour une vétérinaire praticienne ? Afin de répondre à cette question, un état des lieux reposant sur la perception par les femmes des avantages et des inconvénients de leur statut dans un contexte de grossesse était donc important à réaliser. L’objectif est d’apporter quelques informations aux praticiennes, voire de leur donner des conseils. L’enquête menée pour une thèse de doctorat vétérinaire de l’École nationale vétérinaire d’Alfort livre ses résultats.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 48-52 de La Semaine Vétérinaire n° 1642.

Deborah Culang, Nadia Haddad
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...