Trop peu de compétences digitales dans les entreprises

14/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Ordinateur en entreprise
© Mirexon – iStock
Les compétences numériques des salariés en France, quel que soit le métier, seraient à revoir selon une étude de Télécom Ecole de Management.

Les entreprises de l’Hexagone peuvent mieux faire en compétences digitales. C’est ce que pointe une étude de Telécom Ecole de Management (TEM), menée auprès de 255 salariés de divers secteurs dans le cadre du projet du livre blanc « Le numérique est une chance à saisir pour la France »..

90% des salariés sondés seraient impactés par le numérique dans leur métier et leurs compétences Aussi, l’étude identifie-t-elle les métiers dont l’activité principale ne change pas, mais pour lesquels le numérique permet d’améliorer la gestion de l’activité ou peut constituer une opportunité à l’avenir ainsi que les métiers menacés par le numérique. Une catégorie dans laquelle se rangeraient bien les métiers vétérinaires.

Les salariés interrogés n’auraient pas tous les compétences techniques suffisantes pour utiliser les fonctionnalités d’un logiciel métier et/ou les outils numériques standards, ni les compétences dites « métacognitives » pour améliorer leurs missions. Ce qui permettrait aux entreprises de gagner en productivité et en croissance, d’améliorer leur organisation et la connaissance de leur clientèle. Du coup 95% du panel déclarent privilégier l’autoformation, car ils n’ont pas de formation ou ne bénéficient pas d’accompagnement de la part de leur entreprise.

Clarisse Burger

Les dernières réactions

  • 14/09/2015 à 19:45
    opposant institutionnel
    alerter
    Métacognition = « ce qu'il sait de sa façon de savoir »
    Un bibliothécaire incapable de connaître tout le contenu des ouvrages qu'il possède (évidemment) qui sait, rapidement, trouver l'information qu'on lui réclame (à l'aide d'un ordinateur ou de vilaines fiches bristol dans un carton à chaussures), se montre compétent, métacognition ou pas !
    Donc ?... Quelles compétences techniques nous faudrait-il acquérir quand seule compte l'efficacité quelle que soit la sophistication de l'outil qu'on utilise ?
  • 16/09/2015 à 17:16
    lolo
    alerter
    vous pouvez répéter la question ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...