Conduite à tenir face à un cas de maltraitance animale

Marine Neveux | 10.09.2015 à 15:54:38 |
Cheval amaigri
© LFPC

La Direction générale de l’alimentation (DGAL) vient de diffuser une instruction technique auprès de ses services déconcentrés, afin de formaliser la marche à suivre lorsque de la maltraitance envers un animal de rente ou de compagnie est constatée.

Le sujet est d’importance, alors qu’il gagne l’opinion publique et que les services de l’État, dont les DD(CS)PP, jouent un rôle crucial dans ce domaine. La gestion des signalements d’animaux qui subissent des mauvais traitements est, en effet, une mission de service public. Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt s’est d’ailleurs engagé sur le terrain de la maltraitance animale, qu’il a présentée comme l’un des axes de la stratégie nationale 2015-2020.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 10 et 11 de La Semaine Vétérinaire n° 1641.

Marine Neveux
1 commentaire
avatar
aec59 le 10-09-2015 à 18:27:10
LUTTE NATIONALE ET EUROPEENNE CONTRE L'HIPPOPHAGIE.
NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE
Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
Faites passer le message à vos amis.
Amitiés.
AEC.


Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...