Dermatite atopique canine : mise à jour du consensus international

02/09/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Chien atteint de dermatite atopique
© William Bordeau
L’Icada a publié la mise à jour des recommandations pour le traitement de la dermatite atopique canine.

L’International Commitee on Allergic Diseases on Animals (Icada) a pour vocation d’améliorer les connaissances sur la dermatite atopique canine en analysant la littérature disponible à ce sujet et en diffusant ses travaux auprès de la communauté vétérinaire. Il est ainsi prévu qu’un guide complet soit rédigé tous les dix ans, avec des réactualisations tenant compte des avancées, principalement thérapeutiques, tous les 5 ans. C’est dans ce cadre qu’a été publiée en août 2015 une mise à jour (en anglais) des recommandations émises par ce comité en 2010, qui restent la référence.

Les dermocorticoïdes en utilisation pro-active peuvent limiter les récidives 

Parmi les points forts à retenir, le traitement repose sur la combinaison de plusieurs stratégies. La désensibilisation, le traitement contre les puces, une alimentation hypoallergénique et la supplémentation en acides gras essentiels restent les piliers de la prise en charge de la dermatite atopique canine. Lors de poussées aiguës, l’oclacitinib* est le traitement systémique de choix et les dermocorticoïdes se montrent intéressants lors de formes modérées non infectées. Ces traitements ne doivent pas occulter celui des infections associées aux crises aigües. En ce qui concerne le traitement de fond, la ciclosporine reste une molécule de choix quand la voie générale est requise. Par ailleurs, lors de formes bénignes, les dermocorticoïdes sont indiqués dans le traitement au long cours, dans un cadre pro-actif. Il s’agit ici de les appliquer deux fois par semaine lorsque le chien n’a plus de lésions, sur les zones qui étaient concernées, dans le but de limiter les récidives. Enfin, le suivi au long cours est essentiel.

*principe actif d’Apoquel®, commercialisé par Zoetis, encore non disponible en France

Article extrait de l’entretien avec Pascal Prélaud, spécialiste en dermatologie vétérinaire, coauteur des recommandations de l’Icada, à lire dans La Semaine Vétérinaire du 4 septembre.

Valentine Chamard

Sur le même sujet : Une école pour les chiens atopiques

En savoir plus sur la dermatite atopique canine

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...