Le seuil de paiement en liquide abaissé à 1000 €

Clarisse Burger | 31.08.2015 à 15:52:00 |
Espèces euros
© istock -zlaki-

Le plafond de paiement en espèces est abaissé de 1000 euros chez les professionnels, à partir du 1er septembre 2015.

Jusqu’à ce lundi 31 août, les particuliers peuvent encore payer des professionnels jusqu’à 3000 euros en espèces ou en moyen électronique. Un plafond est fixé à 15 000 euros, pour les débiteurs dont le domicile fiscal n’est pas en France.

Mais à partir du 1er septembre (décret n°2015-741 du 24 juin 2015 qui entre en vigueur le 1er septembre), ce ne sera plus possible : les paiements en liquide seront limités à 1000 euros  pour les personnes physiques ou morales résidant en France (et à 10 000 euros pour les touristes étrangers).

Les paiements en liquide chez un professionnel

Le but du gouvernement est de limiter les circuits financiers illicites. « L’objectif de cette mesure est de limiter la part des transactions anonymes dans l’économie qui peuvent être liés à des opérations de fraude, de blanchiment, voire de financement du terrorisme » peut-on lire sur le portail de l’économie et des finances.

Toutefois, les conséquences pourraient être graves pour certains clients, comme ceux des caisses du Crédit municipal qui s’inquiètent pour ceux qui sont dans la précarité, une clause dérogatoire pour cet établissement est par ailleurs demandée au Ministère des finances et des comptes publics, par Patrick Masclet, sénateur du Nord (question écrite au Sénat).

Clarisse Burger
1 commentaire
avatar
Pierre MAY le 31-08-2015 à 22:12:15
ben voyons , comme ça les Russes qui viennent dans nos stations pourrons toujours claquer 10 000 € par soirée sans aucun problème et le petit pépé qui veut payer au noir le peintre qui lui refait son salon pourra juste lui payer ses pinceaux ; et un ministre du budget pourra toujours verser des centaines de milliers d'euros par valises entières sur un compte en Suisse... on vit une époque formidable et surtout particulièrement équitable!
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK