Générateurs de rayons X : les canins bientôt contrôlés

Valentine Chamard | 28.08.2015 à 10:57:53 |
Radiographie du bassin chez un chien
© Claire Deroy

Alors que la profession peut se féliciter des résultats de dosimétrie analysés chaque année par l’IRSN, l’ASN prépare une campagne de contrôle des installations.

Les vétérinaires font figure d’excellents élèves à la vue des résultats annuels de dosimétrie individuelle*, qui prouvent leur assiduité aux formations dédiées et l’application à la lettre des bonnes pratiques. Un point noir peut toutefois être signalé : toutes les installations produisant des rayons X ne sont pas encore déclarées auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Sur 6000 structures canines déclarées, un peu moins de 4000 sont en effet immatriculées auprès de l’ASN, une inscription pourtant obligatoire.

Des inspections prévues en automne 2015

« En fait, de nombreux praticiens craignent que leurs installations ne soient pas conformes », explique Catherine Roy, formatrice certifiée en radioprotection et expert auprès de l'ASN. « Or, avec la nouvelle norme de 2011, il n’y a plus de superficie minimale imposée, et bien souvent les structures sont conformes même sans effectuer de travaux ! ». Elle insiste ainsi sur la nécessité absolue de se mettre en conformité, faute de lourdes sanctions en cas de contrôles. L’Ordre a d’ailleurs prévenu les confrères, dans sa newsletter de juillet 2015, qu’une campagne à visée éducative allait se dérouler cet automne dans les structures canines.

 

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK