Sexage des poussins : réponse du ministère à Frédéric Lefebvre

20/08/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
poussins
© DarcyMaulsby-istock
Suite à la médiatisation des conditions de broyage des poussins, 36 parlementaires se sont mobilisés contre. Le sujet fait grand bruit en cette période estivale.

Députés et sénateurs ont ainsi interrogé le ministre de l’Agriculture. A la mi juillet, Frédéric Lefebvre, ancien ministre et député, a posé une question parlementaire auprès du ministre de l'agriculture sur la pratique du broyage à vif des poussins dans les couvoirs de poules pondeuses. « Cette pratique constitue une dérive de l'industrie avicole incompatible avec les principes d'une société qui reconnaît le caractère sensible de l'animal » développe le député. « En novembre 2014, les services du ministère de l'agriculture ont communiqué à la presse leur intention de remettre à plat les normes de mise à mort des animaux et de traiter la question de la mise à mort des poussins dans les couvoirs. En Allemagne, le ministre de l'agriculture Christian Schmidt a annoncé que le procédé de prédétermination du sexe des poussins sera utilisé couramment dès 2016 et que la pratique du broyage devrait être abolie à partir de 2017. L'université de Leipzig a en effet mis au point une méthode de détermination prénatale du sexe des poussins, permettant un tri précoce des poussins dans l'œuf. Grâce à cette méthode, il sera possible de déterminer le sexe des poussins dès le 3ème jour de leur développement par une technique de spectrométrie. La France, ayant adopté la loi d'avenir agricole qui vise à développer un modèle agricole respectueux du bien-être animal, s'honorerait à prendre la même décision que l'Allemagne et ainsi mettre fin à la pratique du broyage des poussins ». 

Le ministère répond à cette interrogation au journal officiel du 18 août. L'élimination des poussins est autorisée par le règlement européen relatif à la protection des animaux au moment de leur mise à mort, « à la condition que la méthode mise en oeuvre entraîne bien immédiatement la mort de l'animal » ...
Des perspectives sont néanmoins ouvertes avec des travaux de recherche sur des outils permettant de réaliser un sexage avant l'éclosion. « D'autres hypothèses de travail sont aussi en cours d'analyse, telles que le sexage avant incubation. Une étude réalisée par l'institut technique de l'aviculture sur de nouvelles techniques, cofinancée par le comité national pour la promotion de l'oeuf et FranceAgriMer, est également en cours de réalisation » explique le ministère. 
Le ministère apporte des réserves sur les évolutions en la matière en Allemagne, « il convient de préciser que le Gouvernement allemand a décidé de soutenir fortement le déploiement en routine de la technique du sexage avant éclosion dans l'objectif de mettre fin le plus rapidement possible aux techniques d'élimination des poussins. A la connaissance du MAAF, aucune décision d'interdiction de la technique n'a été prise à ce jour ».
A suivre donc …

A lire aussi : 
Les députés adoptent l'évolution du statut de l'animal dans le Code civil. La Semaine Vétérinaire n°1615 du 30 janvier 2015.
 

 

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...