Le risque d’introduction du virus Zika est redouté

11/08/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
moustique Aedes
© Noppharat05081977-istock
Le Haut Conseil de la Santé Publique tire la sonnette d’alarme sur le risque d’une potentielle introduction du virus Zika en France métropolitaine.

Ce virus est presque exclusivement transmis par les moustiques du genre Aedes (moustique tigre), comme les vecteurs de la dengue et du chikungunya. Or près de 20 départements en France sont concernés par le moustique tigre. En outre, en cette période des vacances qui favorisent les échanges, et notamment des voyageurs provenant de pays où le virus sévit déjà, la vigilance est de mise.

En 2013-2014, la Polynésie française a été touchée de plein fouet. « Depuis 2007, des épidémies d’infections à virus Zika sont survenues en Micronésie, en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie et une épidémie, identifiée en mai 2015, sévit actuellement au Brésil » explique l’HCSP.

Fièvre, douleur, troubles cutanés, neurologiques peuvent être des symptômes de cette maladie virale qui comporte encore de nombreuses inconnues.

Lire aussi : Dengue et chikungunya sous surveillance en métropole.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...