La cybersécurité, une préoccupation pour les PME

11.08.2015 à 09:25:30 |
ordinateur et cyber-attaque
© DR

Faire face aux menaces informatiques au bureau reste un problème majeur pour les petites et moyennes entreprises.

Les usages des nouvelles technologies au bureau augmentent les risques de cyber-attaques pour les chefs d’entreprise de PME qui ne doivent pas négliger leur politique de sécurité informatique. Chaque point d’accès à Internet dans l’entreprise peut être le point d’entrée de pirate informatique.
Selon la quinzième étude mondiale du cabinet PWC, la sécurité de l’information et la protection des données professionnelles demeure un enjeu majeur pour les chefs d’entreprise. Les nouveaux outils technologiques se sont multipliés et complexifiés ces dernières années, engendrant davantage de menaces informatiques au bureau. Sur la période 2007 à 2011, Facebook a multiplié par 115% son nombre d’utilisateurs, et Twitter a cru de 151% sur la même période. Le marché global du cloud computing qui devrait continuer à se développer, serait, selon PWC, 20 fois plus important en 2020 qu’en 2008.
Avec les nouveaux usages (cloud computing, appareils mobiles 4G, réseaux sociaux, etc.), deux nouveaux risques réels peuvent impacter les entreprises quelle que soit leur taille, notamment le Bring Your Own Device (BYOD), qui consiste pour les salariés à utiliser leurs outils personnels au travail, et les réseaux sociaux, où de plus en plus de collaborateurs postent des informations concernant leur entreprise. Toujours selon PWC, les menaces les plus redoutées des dirigeants sont entre autres les cyber-attaques ou les perturbations majeures d’Internet, « qui sont considérées comme le troisième scénario ayant le plus d’impact sur leur organisation, bien avant le potentiel éclatement de la zone euro ou une catastrophe naturelle ».

CRB

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK