Crise agricole : le gouvernement dévoile son plan d’urgence

22/07/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Crise agricole, élevage bovin
© Istock - IVONNEW
Ce mercredi 22 juillet, le gouvernement a présenté son plan de soutien à l’élevage français. 24 mesures très attendues par les éleveurs dont le mouvement de colère s’amplifie.

Ce mercredi 22 juillet 2015, avant le Conseil des ministres, Stéphane Le Foll a présenté un paquet de 24 mesures issu du plan d’urgence de soutien aux éleveurs. Les mesures réparties en 6 axes prioritaires visent principalement à soutenir les éleveurs français en difficulté. 

Les mesures d’urgence prévoient en autres l’engagement de l’Etat, en lien les banques, une restructuration de l’ensemble des dettes à moyen et long terme des éleveurs en difficulté, en particulier les jeunes et récents investisseurs, avec le soutien de la médiation du crédit. La Banque Publique d’Investissement (BPI) pourra garantir jusqu’à 500M€ de crédits bancaires de trésorerie aux entreprises du secteur de l’élevage pour faire face à l’ensemble de leurs besoins de trésorerie, notamment les créances vis-à-vis des fournisseurs. 

14 mesures structurelles prévoient également un soutien de l’Etat afin de relancer le marché national et promouvoir la viande française. Elles comprennent notamment un soutien à hauteur de 10 M€ aux actions de promotion des filières viandes bovine, porcine, et produits laitiers sur le marché national comme sur ceux des pays tiers. La mise en place opérationnelle de la plateforme « Viande France Export » regroupant les opérateurs français pour répondre aux demandes des pays tiers importateurs. Afin de restaurer la compétitivité des filières d’élevage, l’Etat prévoit notamment la mobilisation du Programme des Investissements d’Avenir (PIA) et de BPI France pour améliorer la compétitivité de ces filières afin d’assurer leur développement et leur pérennité. Est également proposée, la simplification des procédures pour les éleveurs et l'amélioration des procédures de contrôles des exploitations agricoles pour donner suite aux préconisations du rapport de la députée Frédérique Massat. 

Une réunion de l’ensemble des parties prenantes devrait se dérouler après la présentation du plan d’urgence. 

Michaella IGOHO

Les dernières réactions

  • 30/07/2015 à 09:59
    om
    alerter
    Et la baisse des charges ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...