Trois posters sur les menaces biologiques sont récompensés par l’OIE

17.07.2015 à 11:30:29 |
B.A. Lubisi lauréat du prix du poster OIE
© OIE

Le concours visait à présenter des actions concrètes réalisées dans différents pays et régions pour réduire les menaces biologiques dues aux agents pathogènes d’origine animale.

Ce concours de posters a été lancé lors de la Conférence mondiale de l’OIE sur la réduction des menaces biologiques.

Le 1er prix, intitulé « Animaux sentinelles et surveillance des agents pathogènes utilisables à des fins de bioterrorisme : analyse rétrospective des foyers de virus West Nile et de fièvre de la vallée du Rift survenus entre 2009 et 2011 en Afrique du Sud » a été attribué à B.A. Lubisi et M. Romito. L’objectif était d’inciter les chercheurs en santé animale et les autorités chargées d’appliquer la loi à travailler en équipe le plus en amont possible afin de détecter l’origine du foyer et de contenir la propagation de la maladie zoonotique, émergente et/ou exotique avant qu’elle ne touche la population humaine explique l’OIE.

Le 2e prix revient au poster intitulé « Renforcement des capacités de réduction des menaces biologiques au Moyen-Orient : RVC & JUST – une initiative OIE de jumelage dans l’enseignement » présenté par P.M. Holloway et coll. Il décrit l’initiative OIE de jumelage en cours entre le Royal Veterinary College de Londres (RVC) et l’Université des sciences et des technologies de Jordanie, à Irbid (JUST) en présentant l’un des tout premiers exemples de cette démarche. Il vise à encourager les formations avancées en santé publique vétérinaire au Moyen-Orient et dans le monde arabe.

Le 3e prix a été attribué au poster intitulé « L’exercise SAMBIO 2013 : enseignements tirés et projet de suivi », présenté par A. Tubbin et R. Knutsson. Le poster montre que cet exercice pilote a été la première occasion de réunir pour un exercice les organisations responsables de la coordination, les autorités chargées d’appliquer la loi et les structures responsables de la prévention des maladies transmissibles au niveau national.

Source : OIE

 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK