Assistante de direction : un poste à valoriser par les chefs d’entreprise

Clarisse Burger | 02.07.2015 à 16:35:41 |
Dessin : un vétérinaire confit à de nouveaux associés la chirurgie et les prescriptions dont il n'a pas le temps de s'occuper.
© Emmanuel Thébaud

La fonction d’assistante de direction devient prisée par les praticiens, car elle leur permet de gagner du temps et de rester sur leur cœur de métier. Retour sur l’expérience d’Isabelle Doye, à ce poste depuis six ans dans une clinique canine.

« Je suis assistante de direction à la clinique des Remparts, et j’ai 25 ans d’expérience professionnelle en assistanat dans divers secteurs d’activité », explique d’emblée Isabelle Doye, 46 ans, devant une salle comble, au congrès France Vet qui a eu lieu les 12 et 13 juin à Paris. Une fonction devenue apparemment très recherchée par les praticiens ayant besoin d’être épaulés dans leur quotidien, et pour assurer le développement d’une ou plusieurs structures.
Son poste a été créé en 2009, soit sept ans après l’ouverture de la clinique vétérinaire des Remparts, basée à Pontoise (Val-d’Oise). Depuis, trois autres structures ont vu le jour et d’autres projets sont à l’étude.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 40 et 41 de La Semaine Vétérinaire n° 1637.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK