Le stress chez les chats domestiques

29.06.2015 à 17:17:07 |
chat aggressif
© UncleScrooge

Une équipe de l’école vétérinaire de l’université de Barcelone (Espagne) apporte un éclairage sur le stress lié à l'environnement chez les chats domestiques.

L’édition en ligne du Journal of Feline Medicine and Surgery du 26 juin s’intéresse aux situations de stress qui peuvent avoir un effet négatif sur le bien-être du chat, et provoquer des changements comportementaux. Les facteurs de stress couramment rencontrés incluent des modifications de l’environnement, des conflits entre chats, une relation homme – chat médiocre. Le stress a tendance à favoriser une baisse d’appétit, voire une anorexie qui peut contribuer au développement d’un état médical délétère. Le stress augmente le risque de marquage urinaire du chat et des formes d’agression (incluant les agressions redirigées). Des troubles compulsifs peuvent aussi être la conséquence de facteurs environnementaux stressants. 
Les stratégies pour prévenir ou réduire ces troubles comportementaux incluent l’enrichissement du milieu, des techniques adaptées pour introduire de nouveaux chats, et l’utilisation de phéromone. La réponse au stress dépend aussi du tempérament de l’animal de la race. 

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK