La pomme de terre contre la toxoplasmose

Stephanie Padiolleau | 19.06.2015 à 16:17:43 |
L'amidon de pomme de terre est un vecteur testé dans le cadre de la vaccination contre la toxoplasmose.
© Spedona

Un vaccin contre la toxoplasmose à base de nanoparticules issues des pommes de terre est en cours d'élaboration.

C'est une approche originale développée par des chercheurs de l'INRA et de l'Université de Tours : implanter des protéines antigènes spécifiques de la toxoplasmose dans des nanoparticules d'amidon de pomme de terre, pour ensuite les utiliser dans un vaccin contre cette maladie. 

Administré par voie nasale, ce vaccin mime une infection naturelle par Toxoplasma gondii, et induit une réponse immunitaire. Les résultats chez la souris sont prometteurs. Le vaccin est en phase de test chez les brebis, avant d'envisager la vaccination chez l'homme. Ces nanoparticules pourront ensuite être utilisées pour la vaccination contre d'autres maladies. 

Stephanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK