RSI : des améliorations pour satisfaire les dirigeants de TPE

Clarisse Burger | 18.06.2015 à 16:35:39 |
Un vétérinaire ausculte l'oreille d'un chien.
© © AlexRaths - iStock

Une trentaine de propositions ont été faites par deux parlementaires pour améliorer les services du Régime social des indépendants (RSI). Le point.

Le Régime social des indépendants (RSI) fait encore et toujours parler de lui. Sa simple évocation suscite l’ire de nombreux dirigeants de très petites et petites entreprises qui y sont affiliés, ayant subi les conséquences de ses dysfonctionnements. C’est dans ce climat d’exaspération que le gouvernement vient de recevoir un rapport d’étape qu’il a commandé, sur le fonctionnement du RSI dans sa relation avec les usagers. En attendant un rapport final qui sera remis au Premier ministre, le 15 septembre. Fera-t-il avancer la situation ? Alors que la Cour des comptes pointait déjà dans son rapport, en 2012, la mauvaise gestion du RSI et que le Sénat rappelait, dans un autre rapport en 2014, l’urgence « d’instaurer une confiance auprès des cotisants » en colère.

Retrouvez l’intégralité de cet article en page 13 de La Semaine Vétérinaire n° 1635.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...