80% des races locales seraient menacées d'abandon pour l'agriculture

Stéphanie Padiolleau | 10.06.2015 à 17:51:16 |
Le Baudet du Poitou est une race locale qui bénéficie d'un programme de sauvegarde
© D.R.

L'INRA a déterminé une liste de races d'animaux d'élevage éligibles au programme européen de "protection des races menacées"

Les races dites locales d'espèces domestiques sont autochtones (ou implantées depuis longtemps dans le pays), et attachées à un territoire donné. Ces races peuvent éventuellement bénéficier d'une aide financière dans le cadre de la mesure de "protection des races menacées" du règlement européen de développement rural. 

L'INRA a déterminé une liste de 179 races locales pour 12 espèces domestiques : chevaux, ânes, vaches, moutons, chèvres, porcs et volailles. 80% seraient menacées d'abandon pour l'agriculture, en raison de leur faible effectuf global et d'un nombre restreint de femelles reproductrices. Le seuil du nombre minimum de femelles en deçà duquel une race est considérée comme menacée d'abandon dépend de chaque espèce : il est de 500 pour les poules pondeuses, 1000 pour les porcs, 7500 pour les vaches et 10000 chez les équidés. Sur les 179 races locales, 53 bénéficient ou vont bénéficier d'un programme de croisement de sauvegarde, comme c'est le cas pour le Baudet du Poitou, car le nombre de femelles reproductrice est iinsuffisant pour assurer le maintien de la diversité génétique et des caractéristiques de la race. Cela consiste à croiser des femelles d'une autre race avec des taureaux de la race à sauver, et à chaque génération recroiser les produits avec des reproducteurs de cette race pour augmenter la proportion de la race à sauver dans le patrimoine génétique des descendants. 

Stéphanie Padiolleau
1 commentaire
avatar
GE le 11-06-2015 à 18:20:08
Si on croise un baudet du Poitou avec un taureau d'une autre race , cela n'est pas gagné ............... LOL !
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...