« Sensibiliser et aider à la souscription d’indemnités journalières »

Propos recueillis par Sophie Komaroff | 15.05.2015 à 11:43:00 |
Artagnan Zilber
© © D. R.

Vétos-entraide travaille à l’élaboration d’un fascicule destiné à promouvoir la couverture d’indemnités lors de maladie, d’accident, voire d’invalidité, et à donner des clés pour décrypter les contrats. Le point avec Artagnan Zilber, président de l’association.

Pourquoi lancer une campagne autour de la problématique des indemnités journalières ?
En tant qu’administrateur à la CARPV, ce sujet me tient particulièrement à cœur. En effet, pour les professionnels libéraux, la caisse intervient au bout d’un an. Par conséquent, un confrère qui n’a pas de “parachute” peut se retrouver dans une situation difficile. Parallèlement, une compagnie d’assurances a conçu un questionnaire décisionnel destiné aux professionnels libéraux (les masseurs kinésithérapeutes notamment) qui souhaitent percevoir des indemnités journalières. Il m’a donc semblé intéressant de s’inspirer de cet outil, avec l’accord de l’assureur, pour concevoir un document adapté à la profession vétérinaire, afin d’aider les confrères à choisir leur contrat, en le décortiquant. Certains sont d’une complexité incroyable et compréhensibles pour des avocats, mais pas pour le commun des mortels.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien en page 16 de La Semaine Vétérinaire n° 1630.

Propos recueillis par Sophie Komaroff
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK